Mensonges et dangers du dentifrice au fluor

dentifrice-fluor-poison-danger-fluoride-toothpaste

J’ai souhaité évoquer ce sujet car ayant eu de grands soucis de sensibilité dentaire, je me suis rendue compte que des recettes naturelles et sans fluor m’ont complètement sauvé les dents et les gencives, et ce, rapidement. Le fluor, je n’y crois plus.

Découvrez dans cet article comment le fluor, pur produit d’un lobby créé il y a moins d’un siècle, est devenu un produit chimique que nous ingérons docilement, quotidiennement, sans nous poser de questions.

Le dentifrice au fluor, un faux mythe

Qui oserait remettre en question le dentifrice ? Dans certains pays anglo-saxons, les gens sont convaincus qu’il faut du fluor dans l’eau pour avoir des bonnes dents. La confiance est totale.

Pourtant, dans d’autres pays, on s’interroge, et tout un tas de monde commence à ouvrir les yeux sur le réel rôle du fluor.

En y réfléchissant, on donne le bon Dieu sans confession au dentifrice, pourquoi?

  • Parce qu’on le connaît depuis qu’on est né
  • Parce qu’on voit des pubs de super sourires depuis qu’on est né
  • Parce qu’avant son apparition dans notre société, on puait du bec et on avait des chicots noirs
  • Parce que petit, on nous a beaucoup répété que le fluor c’est très important
  • Parce que chez le dentiste, des prospectus grouillent de partout, avec les règles d’une bonne hygiène dentaire
  • Parce que très tôt à l’école, on nous a briefé sur le fait que se laver les dents était plus que primordial
  • Parce qu’on nous donnait en même temps des échantillons de dentifrice fluoré

Le fluorure fut ajouté dans le dentifrice durant l’année 1890. Chaque pays détermine une limite maximale à la quantité de fluorure jugée acceptable pour la santé bien que le fluor soit considéré comme étant nocif par plusieurs études et interdit dans certains pays comme la Belgique

Avec du recul, ça ressemble beaucoup à une énorme conditionnement dès le plus jeune âge non?

En plus, comme au final ça se passe pas trop mal pour nos caries, on ne s’interroge pas.

Du coup, en 70 ans de vie, on a des dents plus blanches, qui ne tombent plus à 40 ans, on gère les caries, on a (pour la plupart d’entre nous) une haleine fraîche.

Bref, il est consommé, et personne ne l’a jamais remis en question. Jusqu’à récemment

 

Le fluorure (fluor) fut ajouté dans le dentifrice durant l’année 1890

Chaque pays détermine une limite maximale à la quantité de fluorure jugée acceptable pour la santé bien que le fluor soit considéré comme étant nocif par plusieurs études et interdit dans certains pays comme la Belgique

La première forme de pâte à dent dont on a connaissance, apparaît en Egypte au 4ème siècle avant JC : sel, poivre, feuilles de menthe, fleur d’iris… Plus tard, elle devient un mélange de cendre (ancêtre de la lessive) et d’argile. Au siècle des lumières, chez nous, ce sont des poudres à base de minéraux.

C’est au XIXème siècle qu’apparaissent les premiers dentifrices dans le commerce, aux USA, avec Colgate & Company. Le fluorure y est ajouté.

On utilise donc le même ingrédient depuis 120 ans

Cela ne signifie pas qu’il n’y en a pas d’autre autant efficace.

À l’origineune grande partie de la preuve sur la sécurité des petites doses de fluorure chez les êtres humains a été produite par les scientifiques de la bombe atomique qui, en secret, avaient reçu l’ordre de fournir des « preuves utiles lors des poursuites légales » contre les contracteurs de la défense, en cas de dommages causés par le fluorure chez les citoyens. Les documents révèlent que les premières poursuites contre le programme atomique ne concernaient pas la radiation, mais plutôt les dommages causés par le fluorure. (source)

 

lobby-dentiste-fluor-dentifrice-danger

Le fluor, c’est quoi :

C’est sûr, depuis son utilisation, le fluor a permis une diminution significative des caries, grâce à son effet cario-protecteur. Cependant, saviez-vous que c’est un ingrédient connu pour sa toxicité, et donc micro-dosé dans le dentifrice? C’est la raison pour laquelle il ne faut surtout pas avaler le dentifrice.

Le fluor aurait des effets néfastes, le seul officiellement reconnu est la « fluorose », une affection liée à la consommation régulière de fluorures pendant plusieurs années, et qui se traduit par un jaunissement des dents. Un truc dont tout le monde se fout, a priori.

Des vérités sur le fluor, que l’industrie du dentifrice nie (tu viens peut-être de te rendre du lobby énorme que ce business représente), circulent de plus en plus.

C’est pourquoi, il est important de prendre en compte les recherches scientifiques indépendantes, qui ne sont financées par aucun lobby.

Le Dr Hardy Limeback, détenteur d’une maîtrise en sciences et d’un doctorat en biochimie, chef du Département de dentisterie préventive à l’Université de Toronto et président de l’Association canadienne pour la recherche dentaire fut, un temps, chargé de promouvoir la fluoration artificielle de l’eau au Canada. Pourtant, après 15 ans, il déclara brusquement avoir changé d’avis.

Voici quelques faits mis en avant par le Dr Limeback :

Dans une déclaration récente et à jour sur le plan scientifique, le Dr Limeback présente une déposition légale sur la fluoration, avec des références tirées de la littérature scientifique. Avec le Dr Morin, le Dr Limeback est actuellement considéré comme le plus grand expert canadien sur la fluoration. Il est le seul expert canadien à avoir été invité à participer à la révision scientifique de 2006 menée par l’Académie nationale des sciences des États-Unis, un exercice qui s’est étalé sur une période de trois ans et demi. Cette révision a mené à la publication du rapport de 500 pages du NRC sur la toxicologie des fluorures. Comme le précise clairement le Dr Limeback dans sa déclaration, les données scientifiques troublantes qu’il nous cite ne sont pas de la pseudo-science, comme voudraient nous le faire croire les promoteurs de la fluoration.

« ‘En ce qui me concerne, après avoir siégé au sein du comité du NAS aux États-Unis pendant plus de trois ans, je considère que les données probantes indiquant que la fluoration est plus néfaste que bénéfique sont accablantes. Les villes qui négligent de considérer TOUTES les données récentes encourent le risque de poursuites légales futures. »

1. La fluoration n’est plus efficace

2. La fluoration est la cause principale de la fluorose dentaire

3. Les fluorures chimiques n’ont pas été testés pour en assurer la sûreté

4. La fluoration de l’eau est associée à de sérieux risques de santé

Voir l’entière déclaration du Dr Limeback

Le fluor ne rend pas vos dents plus résistantes aux caries

On nous dit depuis toujours que le fluor est censé renforcer l’émail de nos dents.

En réalité il a été découvert par une équipe de chercheurs fin 2010, que la couche formée sur l’émail des dents par le fluor est ultra-fine.

(Il en faudrait 10000 pour qu’elle atteigne la grosseur d’un cheveu !). On l’avait cru 100 fois plus épaisse, et donc efficace.

Le fluor désorganise la structure minérale des dents et de l’ossature… favorisant des microfractures au niveau du squelette …

Il agit lentement et en profondeur et favorise ainsi les scolioses, les cyphoses, l’hyperlaxité ligamentaire et la dégénérescence accélérée de l’organisme (Source : « des clefs pour vivre » du Docteur Alain Scohy, docteur en médecine depuis 1973, formé par la faculté de Montpellier en France).

D’autres effets néfastes du fluor

Liens avec le cancer

Dans toutes les villes des USA, l’augmentation de la teneur de l’eau potable en fluor a correspondu à une augmentation de la mortalité par cancer du foie, cancer des os, et tumeurs des cellules squameuses de la bouche.

D’après le Dr Limeback, ceux qui continuent à promouvoir le fluor, se basent sur des données totalement contestables, datant de 50 ans.

« Les dentistes ne sont absolument pas formés en toxicité, dit-il. Votre dentiste bien intentionné est simplement en train de suivre 50 ans de désinformation de la santé publique et des associations dentaires. Moi aussi, je l’ai fait. ».

Les dentistes ne font que répéter ce qu’on leur a dit.

Si petite que soit la dose de fluorure absorbée, elle n’est jamais complètement éliminée par le corps humain

En France contrairement à d’autres pays, comme la Grande-Bretagne, l’Irlande, le Canada ou les Etats-Unis, le fluor n’est pas ajouté systématiquement à l’eau du robinet.

La loi n’oblige pas à le faire, mais ne l’interdit pas non plus.

Le fluor agirait sur nos neurones et serait responsable d’une baisse de QI

Selon les chercheurs, de l’eau fluorée est distribuée à environ 66% de la population américaine, 38% des résidents canadiens et 3% des résidents européens. L’étude a porté sur environ 601 paires mère-enfant dans six villes canadiennes, dont 41% vivent dans des collectivités alimentées en eau municipale fluorée.

Ils ont constaté qu’une augmentation de la concentration de fluor dans l’urine de la femme enceinte de 1 milligramme par litre était associée à une baisse de 4,5 points de QI chez les garçons de trois ou quatre ans, mais pas chez les filles. En considérant la prise quotidienne de fluor par la mère au lieu du fluor dans son urine, les chercheurs ont constaté qu’une augmentation de 1 milligramme de cet apport était associée à une baisse de 3,7 points de QI pour les garçons et les filles. (source)

 

Des soupçons plus graves, mais sans réel backup scientifique

Là où on se rapproche de X-Files, c’est que certains chercheurs estiment que l’assimilation de fluor, même à faible dose conduirait à la perte du sens critique.

La première utilisation du fluor dans l’eau potable date des camps de concentration Nazis, grâce à la I.G. Farben, société pharmaceutique géante notoire. C’est elle qui dirigeait des camps comme Auschwitz. Elle existe encore, et fait partie intégrante de la compagnie allemande Bayer. Quelqu’un penserait-t-il que les nazis firent cela parce qu’ils se sentaient concernés par la santé des dents de leurs prisonniers ? source : Michel Dogna, paru dans le Contr’Infos n°25 du mois de juillet 2014, en ligne ici

De nombreuses personnes estiment que l’utilisation du fluor pour des raisons de « santé » est l’une des plus grandes folies de notre temps et que ce ne serait pas par hasard que les Allemands et les Russes ont tous deux utilisé le fluor pour rendre les prisonniers stupides et dociles, ou que le gouvernement américain a été poursuivi pour les effets toxiques dans l’environnement de ces sous-produits de déchets nucléaires.

Le fluor entartrerait la glande pinéale, qui joue un rôle central dans nos rythmes biologiques. Les effets de la calcification de la glande pinéale seraient la dépression, l’anxiété, la boulimie/anorexie, la schizophrénie et d’autres formes de maladies mentales. La calcification viendrait aussi perturber la sécrétion de la mélatonine.

Selon wikipedia :

Le fluorure s’accumule dans la glande pinéale. La glande pinéale chez les sujets âgés contient la même quantité de fluorure que les dents. Les concentrations de calcium et de fluorure dans la glande pinéale sont corrélées.

Le fluor entraine une baisse du nombre de pinealocytes, similaire à celle observée durant la vieillesse ou lors d’une exposition continue à la lumière.

Cependant, ces faits manquant de sources fiables, je préfère ne pas en parler plus, et laisser à chacun la liberté de faire ses propres recherches. Personnellement, les études des médecins anti-fluor me suffisent.

 

Si le fluor est aussi mauvais, pourquoi inonde t’il toujours les supermarchés ?

Parce que Colgate est un des plus gros lobbies du monde et que comme bien des lobbies, il travaille coude à coude avec les gouvernements, en finançant des tas de choses.

C’est ainsi que fonctionne le monde moderne. A l’image de Nestlé en France, qui nous empoisonne depuis des décennies avec des produits trop sucrés, plein d’additifs, mais qui finance de grandes recherches en agro-alimentaires…

 

En ce qui me concerne :

Bien avant d’entendre parler des méfaits du fluor, j’avais essayé l’huile de coco pour mes dents, réputée comme blanchissante. J’ai vite constaté qu’en plus de blanchir les dents, mes gencives étaient soignées, mes caries existantes soulagées, voire stoppées.

Une amie m’avait rapidement parlé des effets du fluor sur la glande pinéale, sans pour autant avoir une opinion là-dessus, j’avais décidé de tester les dentifrices bio, et je n’ai pas été convaincue du tout. En revanche, quand j’ai testé l’huile de noix de coco, j’ai retrouvé des dents saines, fortes, belles, et des gencives au top.

Couplée à une brosse à dent Oral B (ça fait quand même une énorme différence), l’huile de coco a aussi complètement stoppé mes soucis de sensibilité dentaire.

 

Les alternatives au dentifrice au fluor

Le XXIème siècle est vraiment celui où les gens arrêtent de donner de l’argent aveuglément à des entreprises qui se fichent d’eux.

Que l’on croit ou non les méfaits du fluor énoncés plus haut, ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas tout rose et qu’il y a d’autres ingrédients tout aussi efficaces, si ce n’est plus, qu’on tait pour préserver le marché actuel du dentifrice, alors pourquoi se priver ? En plus, ça ne coûte pas cher d’essayer.

L’huile de coco simple

Incroyable et redoutable. Elle m’a sauvé. Et durablement.

Attention, je ne préconise pas le simple rinçage à l’huile de coco dont tout le monde parle, mais bel et bien un vrai brossage.

Dents blanches, soignées, gencives en parfaite santé, émail réparé, langue purifiée, haleine fraîche.

 

Les recettes naturelles du commerce

De très chouettes marques ont conçu des dentifrices naturels sans fluor, on en trouve des tas sur Amazon.

Je recommande particulièrement les dentifrices de la marque Lavera, très connue pour ses produits plus que clean et respectueux. moins de 3 euros le tube de dentifrice.

Un dentifrice sans fluor existe aussi pour les enfants :

Attention aux  dentifrices bio mais qui contiennent du fluor

Nous avons un bon exemple d’un joli packaging, et d’une présentation qui a l’air quasiment parfaite sur le plan bio/naturel/écolo : il s’agit des dentrifrices Love Beauty & Planet.

Ici  : « Dentifrice Blancheur Vegan Blancheur Eclat, Menthe Poivrée et Coco, Formule Biodégradable Certifié Vegan 75ml » , vu sur Amazon.

dentifrice bio avec fluor

 

Mais oops, la liste d’ingrédient n’apparait pas sur Amazon. Cependant, on trouve la formule sur leur site web :

AQUA, HYDROGENATED STARCH HYDROLYSATE, HYDRATED SILICA, XYLITOL, LAURYL GLUCOSIDE, XANTHAM GUM, AROMA, MENTHA PIPERITA OIL, PAPAIN, SODIUM FLUORIDE, COCOS NUCIFERA OIL, SODIUM BENZOATE, STEVIA REBAUDIANA EXTRACT, LIMONENE.

Un client laisse un commentaire :

– oh non ! il contient du fluor !? 🙁 dommage j’allais l’acheter ! 

En effet, quel dommage, voilà, la réponse de Love Beauty & Planet  qui ne fait que confirmer ce que nous avons dit plus haut :

Bonjour,

Le fluor est un composant essentiel de nos dentifrices Love Beauty & Planet. Il permet de renforcer l’émail des dents pour les protéger des attaques acides des bactéries et donc des caries. L’efficacité du Fluor a été démontrée de manière incontestable et est reconnue par les différents organismes de santé de par le monde dont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Ministère de la Santé Française (l’ANSM), la Fédération Dentaire Internationale (FDI).

Son utilisation dans les dentifrices est officiellement autorisée par la Commission Européenne suite à des études scientifiques qui ont démontré qu’il est sans danger pour la santé des consommateurs aux concentrations utilisées. La réglementation autorise le fluor dans les dentifrices à un taux de 1500 ppm pour les adultes et à 1000 ppm pour les enfants de moins de 6 ans.

Pour toute question sur nos produits, n’hésitez pas à nous contacter au 09 69 32 59 19 (appel non surtaxé) ou via le formulaire de contact de notre site internet https://www.lovebeautyandplanet.com/fr/autre/nous-contacter.html.

Bonne journée.
L’équipe LOVE BEAUTY AND PLANET

 

Qui a dit que le naturel coûtait cher?

Passer au naturel demande souvent des compromis.

En effet, certains dentifrices naturels s’émulsionnent mais ne moussent pas, il faut s’y habituer. Mais il faut savoir que la mousse, n’a rien à voir avec l’effet nettoyant, c’est un atout marketing agréable, donnant une sensation de nettoyage. Par exemple, l’huile de coco ne mousse pas dans la bouche,  et pourtant, elle nettoie beaucoup mieux que les dentifrices.

Bienvenue dans le monde de ceux qui choisissent ce qu’ils mettent sur et dans leur corps 🙂

 


Important :

Je pense qu’il nous est impossible de savoir, à nous pauvre citoyens lambda, la vérité totale sur les faits, les recherches, les conspirations, les lobbies. Je n’affirme donc pas croire tout ce que j’ai pu lire. Cependant, il suffit d’avoir un minimum de réflexion pour comprendre les enjeux commerciaux des lobbies, leur pression sur les dentistes, et du coup accepter l’idée qu’on nous enfume depuis 120 ans.

De plus, grâce à Internet, nous avons la chance de recevoir plus d’informations de personnes ou groupes qu’on ne laissait pas s’exprimer auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *