Oui, les UV sont dangereux pour la peau, et font vieillir plus vite

Des chiffres  :

– il y a 40.000 cabines UV en France

– 16% des français les fréquentent

– cela engendre 9500 cas de cas cancer de la peau par an

 

Le gouvernement a toutes les raisons de demander la fermeture de ces établissements, sauf qu’en France, la moindre suppression d’emploi créée une révolution… Il y a donc de nouvelles réglementations : afficher clairement les risques dans la boutique, interdire les promotions. Ceci ayant pour but de faire appel à la raison des gens. Le Sénat a déjà proposé une interdiction, mais les parlementations n’ont pas abouties.

 

D’ailleurs c’est que qu’à fait l’Australie, en interdisant radicalement le business de cabine UV sur son territoire.

 

Osons dire stop !

J’aimerais dire à quel point le bronzage UV est ringard et de mauvais goût… Faire des UV, c’est dire « je me fiche de ma peau », « je préfère être bronzée quelques mois quitte à avoir un peau dégueu à 40 ans »… bref, c’est afficher clairement une ignorance et un mépris de sa peau. Quand on pratique les UV on ne se rend pas compte qu’on assume pleinement la beauté éphémère, c’est à dire, que pour quelques temps de jolie mine, vous détruisez votre capital beauté du futur... Et aucun anti-rides n’y fera rien, car la protection au soleil est le facteur n°1 d’une peau jeune et fraîche qui le restera longtemps.

CAPITAL, ce mot est important, car en effet, la peau possède un capital qui ne se régénère pas et au bout duquel les maladies de peau apparaissent.  Ce capital vous pouvez le griller en 5 ans de mauvaise exposition, ou le faire durer toute la vie.

 

Le risque de mélanome augmente de 75% chez les adeptes des UV

Les ultraviolets (UV) des cabines de bronzage sont classés depuis 2009 comme « cancérogènes certains pour l’homme » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au même titre que le tabac ou l’arsenic.

 

Aujourd’hui une personne qui fait des UV :

– ne peut le cacher, car ça se voit franchement, la couleur n’est pas belle.

– montre à la Terre entière qu’elle est prête à s’abîmer pour quelques instants de ventre doré sur la plage ou de bonne mine au bureau

– affiche qu’elle est out. Oui je suis dure. Mais fréquenter les cabines, UV c’est être bloquée dans les années 80 où on ignorait les effets néfastes et où à 40 ans on était déjà ridée.

 

Beaucoup de femmes sont très peu renseignée sur les véritables méfaits du soleil. Et les entreprises qui proposent le bronzage par UV n’hésitent pas à afficher des messages rassurants dans leurs boutiques

Au hasard des sites proposant des cabines de bronzage UV sur Paris :

« notre équipe diplômée vous conseillera sur votre séance à la minute près pour un bronzage UV sur mesure. Nous vous proposons un suivi personnalisé de vos séances de bronzage pour le meilleur des résultats en toute sécurité. »

Les mots « diplômée », « sur mesure » et « sécurité » sont là pour vous faire craquer

Là, un site honnête, :

« Attention ! L’exposition aux rayonnements d’un appareil de bronzage peut provoquer des cancers de la peau et des yeux et est responsable d’un vieillissement cutané prématuré. L’existence d’une réglementation du bronzage artificiel ne permet pas d’éliminer les risques sanitaires encourus en cas d’exposition, en particulier le risque de cancer. « 

Ce site est tellement peu cher et connu qu’il peut se le permettre, sachant que de toute façon vous faites ce que vous voulez (c’est triste à dire mais la plupart des personnes fréquentant les cabines UV, sont conscientes de ce qu’elles font, elles se fichent juste de leur futur cutané).

 

Nous avons aussi vu des sites qui osent en faire une tonne sur le progrès, leur technologie exceptionnelle et la sécurité… Ne les croyez pas, les UVA-UVB auront toujours un effet néfaste sur votre peau.

Une exposition au soleil de moins d’une heure par jour par jour est une source de bienfaits pour votre corps : il permet de synthétiser la vitamine D essentielle pour le moral et pour fixer le calcium sur les os. La lumière nous aide à produire l’hormone du bien-être (d’où la tendance à la dépression saisonnière!). Tous ces bienfaits sont réduits à néant avec les lampes de bronzage à UV.

Alors, si c’est si dangereux … pourquoi ces établissements existent-il?

On est en France. Et comme tout lobby qui rapporte, on se fiche un peu qu’il soit destructeur…

 

Du coup, quoi faire pour arborer un joli bronzage ?

Ne pleurez pas les chéries! Il y a tout de même des solutions pour ne pas arriver sur la plage avec la jambe blanche camembert !

Si vous avez un petit budget, faites comme moi : l’autobronzant !  On n’est plus dans les années 90 où on finissait oranges comme Franck Dubosc…

Pour ma part, j’ai découvert l’autobronzant parfait (mais genre vraiment!), facile à appliquer même derrière les jambes, progressif, zero traces !

C’est la brume autobronzante de Bioderma ! Si vous êtes nulle en autobronzant, foncez, il est top !

 

Et si vous avez les moyens, faites comme Kim Kardashian :  la douche auto-bronzante ! Ce n’est pas si cher, sauf si comme elle, un agent armé d’un bidon sur le dos et d’un brumisateur dans les mains vient à votre domicile.  Et chaque année, les cabines auto-bronzantes sont de plus en plus au point ! Les douches auto-bronzantes  offrent un super résultat, à un prix qui concurrence vraiment les UV, et ce, en laissant intacte votre peau et votre capital soleil.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *